Dernières nouvelles des planètes- Charles Frankel

Très bon livre de vulgarisation faisant un point complet sur les connaissances sur les planètes… au moment de sa rédaction

planetesCe livre fait un point très complet sur les connaissances acquises sur les différentes planètes et satellites (plus un chapitre sur la Terre et des passages sur les astéroïdes et les comètes au sein du chapitre consacré à Pluton). La géologie (dont le volcanisme / cryovolcanisme, la tectonique des plaques ou son absence, les reliefs, etc), l’hydrologie (au sens large, c’est-à-dire comprenant la dynamique de liquides autres que l’eau, par exemple les écoulements d’hydrocarbures sur Titan), la composition et la dynamique des différentes atmosphères sont décrites, ainsi que les caractéristiques orbitales, les systèmes d’anneaux le cas échéant, et bien entendu les satellites (avec pas mal de détails d’ailleurs).
L’histoire de la découverte de chaque planète et / ou satellite est également évoquée, ainsi que la façon dont on les a nommés. Le style est clair, accessible (c’est un vrai ouvrage de vulgarisation) et fluide, on enchaîne les pages et les paragraphes sans effort.
Sur le plan de la présentation, on trouve un certain nombre de photos en noir et blanc dispersées dans tout l’ouvrage, plus deux cahiers couleur. Tout cela reste cependant un poil austère, même si l’emphase est mise sur le texte et qu’il existe, pour ceux que ça intéresse, de très beaux ouvrages spécialement consacrés à la photographie des planètes.

Au final, il s’agit donc d’un livre clair, agréable à lire, compréhensible par tous, avec des informations bien structurées et complètes… à l’époque de la rédaction de l’ouvrage. Et c’est là que réside le problème : celui-ci datant de 2009, il ne prend évidemment pas en compte les résultats de certaines missions ou découvertes menées à bien aujourd’hui (principalement New Horizons et Messenger -cette dernière étant évoquée, mais seulement pour les données disponibles en 2009-). Les chapitres sur Mercure et Mars sont donc, en cette fin 2015, partiellement datés, et celui sur Pluton (et ses satellites) l’est complètement, puisque New Horizons a en grande partie changé l’idée que l’on se faisait du relief de cette planète (bien plus riche / varié qu’on ne le pensait) et que deux autres satellites ont été découverts en 2011 et 2012. Il faudrait d’ailleurs que l’éditeur envisage sérieusement une édition mise à jour, car, avec les moyens modernes, la connaissance du système solaire évolue si vite qu’un écart de seulement six ans a fait d’un livre remarquablement complet au moment de sa sortie un ouvrage désormais en partie imprécis et daté.

En conclusion, il s’agit d’une très bonne vulgarisation, d’un livre très intéressant (même après presque trente ans d’intérêt pour l’astronomie, j’y ai appris des choses que je ne connaissais pas), mais ses données sont désormais obsolètes ou incomplètes en ce qui concerne certaines planètes en raison de l’ancienneté de l’ouvrage (2009).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s